Choisir son chien – le parcours du combattant?

Comment faire l’acquisition d’un chien sans regret?

Le choix se portera sur un chien dont les caractéristiques répondront à vos attentes.
Au préalable, il est utile de vous interroger sur vos souhaits, votre disponibilité en temps et vos capacités à éduquer un chien si vous avez des enfants et encore si vous avez d’autres chiens ou animaux de compagnies (chat, lapins, furets, poules…).

On classe les chiens en 10 groupes/catégories avec 7 grandes tendances aux caractéristiques propres:

1. Les chiens d’AGREMENT et de COMPAGNIE
Toutes les races naines comme: les bichons maltais, Pékinois, Papillon, Carlin, Shi-Tsu, Lévrier Italien chiens de compagnie par excellence n’en demeurent pas moins des chiens astucieux et souvent victimes de leur succès et de « l’amour » excessif de leurs maîtres menant à l'”hyperattachement”.

2. Les chiens de GARDE/BERGER conducteurs de troupeaux.
Développés à l’ère agricole, ils ont l’instinct de garde développé. Ce sont les Colley, Malinois, Allemand, Shetland, Puli, Bobtail, Kozvarsz, Welsch Corgi…. Ils doivent se dépenser et être éduqués avec vigilance et discipline (en instaurant des routines récurrentes) pour éviter les comportements agressifs lié au territoire s’ils se mettent en tête de garder les enfants, la maison “syndrome du facteur malmené”, la voiture, …. A l’âge adulte, leurs caractéristiques de races s’affirment. Une bonne socialisation préalable est primordiale.

3. Les chiens de TRAVAIL.
Ils sont indépendants, territoriaux, responsables. On retrouve dans cette catégorie les Akita, Malamute, Huski, Doberman, Bernois, Bouviers des Flandres. Ils doivent se dépenser pour prévenir les comportements obsessionnels voire destructeurs! Bien socialisés et éduqués, ils se montrent posés et efficaces.

4. Les chiens SPORTIFS.
Ce sont les chiens de chasse essentiellement, comme les Braques, Pointer, Retriever, Cocker, Barbet… Ils doivent être stimulés, pouvoir se dépenser et avoir des interactions avec d’autres chiens, en particulier de leur gabarit! Leurs caractéristiques sont l’esprit d’équipe, un grand besoin de stimulation mentale & physique !

5. Les chiens de TERRIER.
Ils sont solides, indépendants, de véritables concentrés d’énergie, peu impressionnables, fortes têtes, exigeant des propriétaires à la personnalité bien trempée également! Une socialisation sans faille avant l’âge de 4 mois est indispensable. Ce groupe reprend: l’Airedale, Fox, Jack, Westie, American staffordshire Terrier, Bull-terrier…

6. Les chiens COURANTS.
Ils sont indépendants, dévoués, grégaires (esprit de meute), fugueurs. On place dans ce groupe les Beagles, Lévriers, Teckels, Saint-Hubert, Bassets…. Ils ont besoin de se dépenser!

7. Les chiens NON SPORTIFS.
Regroupe les Schipperke, Sharpei, Bulldog, Shiba, Chow-chow, Dalmatien, Lhassa, Epagneul tibétain, Caniche, Bichon frisé. Ce sont des chiens intelligents et exigeants avec des caractéristiques spécifiques, dévoués aux affaires des humains. Les Schipperke, par exemple, originaires de Louvain/Bruxelles, dont le nom provient du néerlandais « petit navigateur » accompagnaient les bateliers sur les péniches et bateaux fluviaux. Les Dalmatiens, eux, sont des chiens de voyage; ils gardaient le fiacre et les bagages du propriétaire. Autres exemples, les Spitz sont des chiens d’accompagnement en mer.

Comment choisir?

Si vous avez de la disponibilité et l’envie de mieux connaitre votre chien, toutes les races peuvent convenir. Il faudra bien choisir l’éleveur qui pourra vous guider vers le choix définitif de l’animal dans la nichée.
Les professionnels se dirigeront vers des chiens de travail, bouvier, berger. Les bergers Malinois sont particulièrement efficaces et intelligents. D’autres, comme les bouviers, montreront davantage de résistance à l’effort.
Pour les personnes au caractère casanier et sédentaire, les races d’agréments miniatures ou des races géantes, souvent plus calmes, seront recommandées.
Pour les propriétaires sportifs/actifs, des races sportives comme les chiens de chasse pourront faire une bonne association.
Si vous avez des enfants, des chiens calmes et posés seront indiqués. Il faudra veiller à bien les socialiser aux enfants (les vôtre et ceux des autres!)
Pour les personnes âgées, un chien de petite taille avec un faible taux d’activité pourra être le bon choix, permettant d’agrémenter les journées, vaincre la solitude et accroitre le niveau d’activité modérée.
Si vous êtes très, très occupés avec peu de temps à consacrer à l’animal, il reste le “Tomagotchi”, le Power Puppy”, ou la bonne vieille peluche :-).

👉Pour en savoir plus: https://teamvetcare.be/education/